Code de la route et permis de conduire

Evolutions

Le monde du code de la route et des permis de conduire a été parsemé de nombreuses réformes ces dernières années. La plus importante a eu lieu en 2016 avec la refonte des thématiques du code de la route et l’introduction de nouvelles thématiques comme l’écologie ou les nouvelles technologies. Toujours en 2016, l’organisation des examens du code de la route n’est plus assurée par les services préfectoraux, mais par des organismes privés comme la Poste, SGS, Dekra …
De même, l’outils Internet a permis de proposer aux élèves des formations en ligne, ce qui a grandement arrangé de nombreux candidats dont l’emploi du temps ne permettait pas de se rendre en auto-école.
Toutefois, comme on le découvre régulièrement dans les informations, il est nécessaire de faire attention à ce qui circule sur Internet, notamment aux niveau des formations en ligne. De nombreux sites inconnus se sont mis à proposer des cours et tests de code, mais sans aucune garantie de conformité à l’examen.
Il est nécessaire de passer par un circuit officiel pour suivre une formation et apprendre le code de la route et le permis de conduire de façon officielle, en utilisant par exemple, des éditeurs comme les Codes Rousseau ou ENPC / EDISER, qui sont des éditeurs nationaux de fournitures pédagogiques.
Le programme de l’examen du code demande désormais plus de connaissances et il est nécessaire de passer soit par les écoles de conduite, soit par des formations en ligne vérifiées pour réussir le test de code de la route de l’examen.
L’examen du permis de conduire a subit lui aussi des modifications, avec notamment une nouvelle grille d’évaluation utilisant un système de points pour noter l’élève. En début d’examen le candidat possède 31 points, c’est-à-dire le maximum et il ne doit pas descendre en dessous de 20 points. L’erreur éliminatoire est toujours présente, l’inspecteur arrête de compter les points dans ce cas.
Des questions ont aussi vu leur apparition lors de l’examen pratique, sur des sujets comme l’entretien du véhicule ou des questions sur le secourisme en général.

évolutions futures

Les changements dans la branche des permis de conduire vont continuer. Depuis 2020 se déploie une nouvelle plateforme pour attribuer les places d’examen de conduite qui devrait permettre aux auto-école de mieux gérer le placement des candidats et de diminuer le taux d’échec. Avec la production de plus en plus forte de véhicules automatiques, nous sommes à une période charnière ou les voitures à boite manuelle vont progressivement disparaître, rendant le permis de conduire plus facile à obtenir, grâce à des véhicule plus faciles à conduire et « truffés » d’aides à la conduite comme les correcteurs de trajectoires, radars de recul, alerte de proximité …Etc.
Nous nous dirigeons petit à petit vers l’ère des véhicules autonomes (qui existent déjà) et vers la disparition des moniteurs auto-école qui n’auront plus grand-chose à faire lorsque la voiture sera pilotée par des intelligences artificielles.
Souhaitons que les ingénieurs n’oublient pas d’installer le gros bouton rouge : « arrêt d’urgence – reprise en main par l’humain » …

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s